Allemagne

Pourquoi chanter en Allemagne ?

Claire a appris l’allemand pendant sa scolarité, et a participé à des échanges franco-allemands. Cela lui a donné l’occasion de découvrir la culture de ce pays, qu’elle apprécie particulièrement.

Premiers concerts en Allemagne

En 2010, l’association franco-allemande d’Osnabrück (Basse-Saxe) la contacte afin de la faire venir pour un concert de chanson française. A cette occasion, elle se produit également pour les associations franco-allemandes de Bielefeld et de Wolfenbüttel.

Elle y propose sa « Balade à travers la Chanson Française » : un récital intimiste et interactif composé d’un mélange de chansons réalistes, ballades, chansons coquines, humoristiques, empruntées aux œuvres de Barbara, Bourvil, Georges Brassens, Charles Trenet, Edith Piaf, Fréhel, Boby Lapointe, Jean Ferrat, et bien d’autres.

Elle goûte le plaisir de faire découvrir les beaux textes du vaste répertoire de la chanson française à un auditoire d’une autre culture. Le public qu’elle rencontre, constitué d’Allemands francophiles et francophones et de Français installés outre-Rhin, se révèle très réceptif à son répertoire.

Suite de cette première expérience de concerts en Allemagne, Claire a organisé une tournée de plus grande ampleur, qu’elle a réalisée en mai 2011.

Projets

RECITALS SOLO :

Claire Danjou continue de proposer au public allemand ses récitals « Balade à travers la chanson française » et « Chansons pour vous Plaire », des répertoires de chansons réalistes, grivoises, légères, ou encore des ballades, dans lesquels elle vous invite à redécouvrir des chansons des années 1900 à nos jours empruntées aux œuvres de Barbara, Brassens, Bourvil, Charles Trenet, Yvette Guilbert, Boby Lapointe et bien d’autres. [Dossiers du spectacle]

 
 

SPECTACLE AVEC PIANISTE :

Chanter « Comme un air de Barbara » en Allemagne ?…

Claire Danjou ayant un excellent souvenir des tournées qu’elle a effectuées en Allemagne, il lui tient à coeur de jouer « Comme un air de Barbara » là-bas. Pour ce faire, elle travaille à une version adaptée de ce spectacle à destination du public allemand : elle chantera certains titres et fera les transitions entre les chansons en langue germanique. Barbara, qui a joué en Allemagne, avait d’ailleurs elle-même enregistré certaines de ses oeuvres dans cette langue.

Elle souhaite continuer à travailler en collaboration avec des associations franco-allemandes, et établir des partenariats avec des lycées, renouvelant ainsi l’expérience très positive du Lycée Von Bülow de Neudietendorf, en Turinge, ainsi que des universités.

Elle envisage d’étendre la zone géographique de sa tournée pour aller à la rencontre des publics de la Suisse Allemande et de l’Autriche.

Elle est vivement intéressée par des projets avec des associations franco-allemandes basées en France. [Dossiers du spectacle]

Elle a d’ailleurs déjà été sollicitée par l’AAVAL (Association pour l’amitié entre Villeneuve-d’Ascq et Leverkusen) et l’ACLE (Association Cologne-Lille-Erfurt), avec lesquelles elle a animé des soirées cabaret pour des publics franco-allemands en 2010 et 2011.

Archives

La tournée en Allemagne de mai 2011

La préparation de la tournée (cliquez-ici)

A la suite de sa première expérience de concerts en Allemagne (en avril 2010), Claire se lance en septembre 2010 dans l’organisation d’une tournée de plus grande ampleur. Elle recherche via internet les adresses des associations franco-allemandes (DFG) basées en Allemagne, et les contacte.

Elle est soutenue dans sa démarche par Mme Nölke, ex-Présidente de la DFG de Bielefeld, qui la parraine et lui fournit des contacts ; M. Fritz, Président de la VDFG (Vereinigung Deutsch-Französischer Gesellschaften für Europa) ; le bureau ainsi que des membres actifs de l’ACLE (Association Cologne-Lille-Erfurt) ; M. Collet, Président de l’AAVAL (Association pour l’amitié entre Villeneuve-d’Ascq et Leverkusen) ; M. Vaillant, Professeur d’allemand à l’Université de Lille III.

Elle est également épaulée de diverses manières (traduction de textes en langue allemande, aide et conseils logistiques pour l’organisation de sa tournée…) par André Combes, Maryse Simonet, Monika Bourbigot, Marie-Pascale Millecamps, Arnim Nölke, Sylvie Dukan, Helen Nölke, Michèle Lhomme, René Huard.

L’information de sa tournée est relayée par le service culturel de l’Ambassade de France à Berlin ainsi que par le magazine Paris-Berlin.

C’est ainsi que quelques mois plus tard, en mai 2011, elle part pour une quinzaine de jours chanter sa « Balade à travers la Chanson Française » dans onze villes de différentes régions d’Allemagne.

Le contenu du répertoire (cliquez-ici)

Cette fois, elle prend le parti de s’adresser au public dans la langue allemande entre les chansons, afin de permettre aux auditeurs/-trices non bilingues d’appréhender le thème et le contenu des textes. Des personnes lui prêtent main forte pour des traductions en langue allemande.

Elle apprend avec enthousiasme deux chansons en allemand : Der Kaffee ist fertig, qu’elle a découverte sur le CD de la chanteuse allemande Alix Dudel et Gute Nacht Freunde, du célèbre Frederik Mey (ou Reihnard Mey).

Quelque titres de chansons du récital « Balade à travers la Chanson Française » :
Göttingen (Barbara) ; La ballade des gens heureux (Gérard Lenormand) ; Eh Toto (Boby Lapointe) ; Syracuse (Bernard Dimey/ Henri Salvador) ; Les trois petits lutins (Jean Nohain/ Mireille) ; Le petit bal perdu (répertoire de Bourvil) ; Nous dormirons ensemble (Louis Aragon/ Jean Ferrat) ; Padam-Padam (répertoire d’Edith Piaf) ; Le baiser (Nicolas Daquin) ; Gute Nacht Freunde (Reinhard Mey).

Le déroulement de la tournée / Récit de la chanteuse (cliquez-ici)

J’ai parcouru l’Allemagne du 12 au 28 mai 2011 pour y chanter mon récital « Balade à travers la Chanson Française ». Ce fut une expérience intense et extrêmement enrichissante.

J’ai commencé ma tournée au lycée Von Buelow à Neudietendorf, près d’Erfurt (concert organisé par une professeur de français du lycée) ; avant de me produire au Kaffee Kunst à Bielefeld (organisé par la DFG de Bielefeld) ; à la Aula der Alten Schule am Wall à Detmold (organisé par la DFG de Detmold) ;au Kunst-Bühne à Celle (organisé par la DFG de Celle) ; au Kanappee à Hannovre (organisé par la DFG d’Hannovre) ; à l’Internationales Theatre Frankfurt à Frankfurt (programmé par la ville de Frankfurt) ; à la Phantastische Bibliotek à Wetzlar (organisé par la DFG de Wetzlar) ; au Waggonhalle Kultur Zentrum à Marburg (organisé par la DFG de Marburg) ; à la galerie d’art Imago Kunstverein à Bissendorf (organisé par la DFG d’Hannovre) ; au Cinéma Lumière à Göttingen (organisé par la DFG de Göttingen) ; au Theaterstübchen à Kassel (organisé par le Cercle français de Kassel).

L’accueil était très chaleureux. Les organisatrices et organisateurs qui m’avaient fait venir dans leur ville avaient tout mis au point pour que je sois reçue dans les meilleures conditions. Ils étaient sympathiques, ouverts et attentionnés. Je me suis sentie très à l’aise.

Les lieux, très variés (salles de spectacle ou de cabaret, café-concerts, bibliothèque, galerie d’art…) se sont révélés tous bien adaptés au type de récital que je proposais. Les organisateurs/-trices des spectacles, en collaboration avec les gérants des lieux, très accueillants eux aussi, ont réussi à faire venir entre 40 et 150 personnes à chaque concert.

La presse était également présente et s’est intéressée aux spectacles.

Les publics des différentes salles se sont montrés très réceptifs. Ils ont beaucoup apprécié le contenu du répertoire. L’aspect interactif de mon récital a également très bien fonctionné: c’est avec enthousiasme qu’ils ont chanté en chœur les chansons dont je leur ai distribué le texte.

L’expérience du Lycée Von Bülow de Neudietendorf, en Turinge, a été fantastique et mérite d’être relatée. La professeur de français avec laquelle j’étais en contact avait très bien préparé l’évènement, dont elle était à l’initiative. Avec l’aide de son assistante, elles sont parvenues à mobiliser 150 élèves de français âgés de 11 à 18 ans, qui ont assisté au spectacle (en journée). Elle avait étudié avec ses élèves les textes des chansons choisies parmi une liste que je lui avais proposée. Ces derniers avaient également préparé des présentations (ex: résumé de la vie de Barbara, illustrée par des photos projetées sur un écran) qui s’intégraient à mon récital. A la fin du spectacle, des jeunes sont venus me demander de leur signer des autographes !

Je n’ai pas eu le loisir de visiter le pays, car le programme était très dense, mais ceci était compensé par les nombreuses et riches rencontres humaines que j’ai faites tout au long de la tournée. A Hannovre, notamment, j’ai eu l’immense surprise de rencontrer la chanteuse allemande Alix Dudel (qui vit actuellement à Berlin), que j’avais contactée par téléphone avant mon départ. Elle m’a fait l’honneur de venir m’écouter chanter dans la salle du Kanappee, où elle a elle-même fait ses début! Elle a beaucoup apprécié mon interprétation de sa chanson Der Kaffee ist fertig.

Je suis particulièrement reconnaissante envers toutes celles et ceux qui m’ont aidée et soutenue encouragée avant et pendant cette aventure.

– Claire

« Die musikalische Brücke nach Deutschland schlug am Ende des grandiosen Konzertes ihre Version des Reinhard Mey-Stückes “Gute Nacht Freunde” »
LIPPISCHE LANDES-ZEITUNG 20.05.2011

Commentaires des organisateurs/-trices de spectacles (cliquez-ici)

« Très bonne coopération, bon choix de chansons, programme adapté et spécifique au public, travail consciencieux. Sehr angenehme Zusammenarbeit, zugeschnitten auf das Publikum, sorgfältige Vorbereitung… Empfehlenswert ! »
– Corinna Jahns, professeur de français au lycée Von Buelow à Neudietendorf.

« Claire nous a donné un concert magnifique. Une voix claire, comme le nom le dit, très intense. Une soirée qu’on n’oublie pas. J’espère qu’elle reviendra… »
– Pr. Viktoria Bartmann, Présidente de la DFG de Bielefeld.

« Une soirée avec une excellente ambiance. Les chansons ont été très bien présentées et choisies. Ce qui m’a plus aussi, c’est que Claire est entrée en contact avec le public. Il reste un très bon souvenir. »
– Frau Leonardt, Présidente de la DFG de Celle.

« Une très belle soirée, dans un cadre particulièrement chaud et agréable, avec un public qui ne s’est pas retenu de chanter avec Claire! Quel plaisir de l’avoir découverte, de s’être laissés charmer par sa voix au timbre merveilleux. Bravo pour la présentation en allemand, soignée, convaincante et fine. Les chansons ont été très bien choisies et la diversité lui convient à merveille ! J’espère que nous aurons le plaisir de la revoir bientôt à Hannovre. »
– Frau Fischer, Secrétaire de la DFG d’Hannovre.

« Une soirée pleine de charme avec Claire, qui a émerveillé tous les auditeurs. Quelle belle voix claire, quelle bonne prononciation, quelle richesse de répertoire. Nous étions tous ravis. »
– Herr Hoefer, Président de la DFG de Wetzlar.

« Nous avons passé une très bonne soirée avec Claire: le charme de sa voix, l’humour avec lequel elle présente ses chansons dans un bon allemand. Son répertoire, avec des chansons drôles et d’autres plus sentimentales, ont enchanté son auditoire. »
Frau Mühlberger, Présidente de la DFG de Marburg.

« Nous avons passé une excellente soirée avec Claire Danjou. Quelle chanteuse de talent, qui nous a pris sous son charme. J’ai particulièrement apprécié Le mal de vivre et Tout petit. Bonne route et peut-être la joie de se retrouver à Kassel ! »
Frau Devignon-Tripp, Présidente du Cercle français de Kassel.


« Mme Danjou hat uns Bielefeldern die Freude gemacht, im wunderschönen Ambiente des Cafés unserer Kunsthalle eine Probe ihres Könnens abzugeben. Sie hat uns bezaubert mit ihrer klaren Stimme, ihrer Musikalität, ihrer schauspielerischen Begabung, der Vielseitigkeit ihres Repertoires, ihrer Ausstrahlung und ihrer gesamten sympathischen Erscheinung. Ihr Repertoire ist wohltuend klassisch, sie begleitet sich selbst schlicht, aber gekonnt auf der Gitarre unter Verzicht auf wummernde Bässe und nervendes Schlagzeug. Wenn Sie Ihrer Gesellschaft einen bezaubernden Abend bereiten wollen, kann ich Ihnen eine Soirée mit Mme Anjou sehr dringend empfehlen ! »
– H. Nölke, Expräsidentin der DFG Bielefeld

« Herzlischen Dank für eine Künstlerin, der es gelungen ist, ihr Publikum mit ihrer natürlischen Australung zu bezaubern. Es war ein wunderschöner und unvergesslicher Abend. »
– Herr Mundanjohl, Président de la DFG de Detmold.

« Wir hatten einen wunderbaren Spaziergang durch das französische Chanson. Claire ist eine sehr sympathische Künstlerin mit einer hervorragenden Stimme. »
– Ute Loewener, Imago Kunstverein (Bissendorf).

« Eine wundervolle Auswahl der Chansons, charmant und stimmgewaltig Vorgetragen. »
– Brigitte Maas-Spiel, Imago Kunstverein.

« Welche grossartige Variabilität im musikalischen und gestischen Ausdruck! Wir waren beindruckt von der gelungenen Auswahl so ganz unterschiedlicher Chansons: Leckerbissen für die Kenner der französischen Sprache. Ich erlebte ein begeistertes und sehr fröliches Publikum. Danke Claire für dein engagierten Vortrag ! »
– Christa Neifeind, Présidente de la DFG de Göttingen.

Autres pays germanophones

 
Suisse alémanique et Autriche
Ayant beaucoup apprécié ses tournées en Allemagne, Claire Danjou envisage d’aller aussi à la rencontre des publics de la Suisse alémanique et de l’Autriche.

Téléchargements

  • Dossier "Comme un air de Barbara" en Allemagne

  • Fiche technique "Comme un air de Barbara" en Allemagne

    Prochainement

© 2014 Claire DANJOU - Tous droits réservés - Conception et réalisation du site : CREAP